Comme un air de galette

Nous ne pouvions pas nous réunir dans une salle pour partager la galette des Rois en ce début d’année.

C’est donc à l’arrivée de la marche à Déols que les marcheurs du jeudi ont pu déguster la galette.

Il ne faisait pas chaud du tout et d’ailleurs nous avions un homme brillant avec nous… Jean-François avait la tête qui chauffait et le givre a fait le reste.

Un marcheur givré !
Pour une fois…. c’est pas Lolo Gateau qui régale

Le sort a désigné trois Reines dans le groupe et elles ont été dûment couronnées.

Ah la belle fève pour Marie-Jo ! Quelle grande marcheuse méritait une telle reconnaissance par le sort.

Un peu loin de Saint-Maur… la galette était tout de même chaude et tous se sont régalés… elle sont bonnes les galettes des Caprices d’Amandine !!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.