Jusqu’à Paris

Un petit groupe mais toujours plein d’entrain, nous avons parcouru une douzaine de kilomètres autour de Saint-Maur

Passage par la coulée verte où nous constatons que les pluies récentes ont permis d’augmenter le débit de l’Indre. La cascade est bien alimentée

Pendant ce temps nos deux marcheuses arpentaient les rues de Paris afin de randonner sous les passages couverts. En effet, Rémy et le club de rando Boischaut Sud avaient proposé de rejoindre la sortie organisée par le « Godillot familial » .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.